Les trois cycles de fonctionnement d’une thermopompe
Publié le 4 février 2015, à 15h41.

heatpump_img
  • Mots-clés :
  • cycles
  • fonctionnement
  • thermopompe

Le fonctionnement de la thermopompe à air repose sur la combinaison de trois cycles: le cycle de chauffage, le cycle de refroidissement et le cycle de dégivrage.

Le cycle de chauffage récupère la chaleur à l’extérieur de la demeure et la pompe vers l’intérieur. Un frigorigène absorbe en effet la chaleur extérieure et la transforme en vapeur. Par la suite, la vapeur est comprimée afin de réduire son volume et d’augmenter sa température. La chaleur est ensuite libérée à l’intérieur de la maison. Lorsque la température extérieure est très basse, un système de chauffage d’appoint est nécessaire pour combler les besoins de chacune des pièces de la maison. L’air ainsi généré par la thermopompe se situe entre 25 et 45 degrés Celsius.

Le cycle de chauffage est inversé en été afin de climatiser la demeure. On parle alors du cycle de refroidissement. La thermopompe absorbe donc la chaleur à l’intérieur de la maison et la rejette vers l’extérieur. Le procédé est le même que pour le cycle de chauffage, mais il se fait en sens inverse. En plus de refroidir l’air intérieur, la thermopompe le déshumidifie.

Lorsque la température extérieure se situe en-dessous du point de congélation, la thermopompe passe au cycle de dégivrage. En effet, une couche de givre se forme sur le serpentin lorsque les températures sont très basses. Afin d’éviter que l’efficacité de l’appareil ne soit réduite, de l’air chaud circule en direction du serpentin pour faire fondre le givre. Le cycle de dégivrage peut se répéter toutes les 30, 60 ou 90 minutes, selon la température qu’il fait à l’extérieur.

© 2014 - Techno-Pompes - Tous droits réservés